Maud Lübeck - Divine, chroniques d'une rencontre - Nouvel album 2018



Toi Non Plus

Ses chansons nous touchent - Télérama

Héritère de Barbara, la française gagne en ampleur, en noirceur - Les Inrockuptibles

On a beaucoup encensé La Fabrique, on va continuer à le faire avec Toi Non Plus - Francofans

Elle préserve cette touche nostalgique qui caractérise sa voix et ses textes et qui s’allie à des mélodies attachantes - Rock & Folk

Les textes sont beaux et touchants - Hexagone

Cet album possède tous les atouts pour faire l'amour longtemps à votre platine - Technikart

L’œuvre est donc forte, belle et mélancolique - Abus Dangereux

Elle arrive à donner de la légèreté à son spleen, à glisser de la chaleur - Ouest France

Une séparation douloureuse qui l’a finalement magistralement inspirée - Nice Matin

Un chef d’œuvre, un vrai - Let’s Motiv

Ecriture fine et variations pop - Le Télégramme

Un album beau et fragile comme une confidence - A Nous Paris

Bienvenue dans la première classe de la chanson française - L’Alsace

Paroles percutantes, ambiances mélancoliques, chaque mot est à sa place - Idem

Le genre de femme qui peut monter rapidement au firmament des bons hits parades - L'Yonne Républicaine

Un moment de grâce et de plénitude - Foutraque

Une émouvante réussite - Zebrock

Une des heureuses surprises de l’automne - Etat-Critique

L’ensemble est touchant, réjouissant, chaleureux au final, et témoigne d’une vraie progression - Le Cargo

Ce disque nous touche profondément - Froggy’s Delight

Maud Lübeck serait-elle la digne descendante de Françoise Hardy ? - Nos Enchanteurs

Elle confirme tout le bien que l'on pense et ce que l'on espère d'elle - Benzine

C'est bel et bien l'élégance de Maud Lübeck qui domine ces 10 morceaux - Pop News

Maud Lübeck, nouvelle reine de la danse sépulcrale ? - Soul Kitchen

La Fabrique

Des chansons infiniment intelligentes où elle maîtrise l'art de la dramaturgie minuscule - 20 minutes

Passer à côté serait une faute de goût - Be

La fille spirituelle d’une Barbara ou d’une Françoise Hardy - Beaux Arts Magazine

Dès ce premier album, Maud Lübeck installe sa sensibilité dans la chanson française - La Croix

Des mélodies que l’on retient - Femme Actuelle

Un disque pop aérien, au sobre lyrisme, nostalgique comme une mélodie de Dominique A - Francofans

Disciple indisciplinée de Barbara comme de Regina Spektor, la française séduit - Les Inrockuptibles

La jeune chanteuse française déploie un univers fragile et attachant sur des mélodies malignes - Métro

La tendre Maud sort un premier opus bien troussé - Nice Matin

Maud Lübeck transfigure ses quelques notes de piano en convoquant Françoise Hardy ou Gainsbourg - Le Nouvel Obs

Tout ce qu'on aime dans le genre : la justesse des mélodies et la précision des textes - Ouest-France

Un premier album au charme mélancolique - Valérie Lehoux / Télérama

Un disque intime et lumineux - La Voix du Nord

Un grand album de chanson française - Benzine

Il y a dans ces comptines aériennes une vraie grâce, une élégance - Le Cargo

Quelques compositions pourraient rappeler les plus jolies mélodies de Vincent Delerm, mais le talent de la fabrique, c’est justement que c’est avant tout du Maud Lübeck - Femina.fr

Le résultat est très bon. Les chansons douces de Maud Lübeck suscitent l’amour - Froggy’s Delight

Une sensibilité, un sens de la mélodie, de la formule et une stratégie diabolique - POPnews

Entre mélodies légères et mots qui tombent justes, cette auteur compositeur interprète séduit par la manière dont elle agence les sons et les mots - Le Télégramme.com

Un vrai coup de coeur - Bérengère Bonte / Europe 1

12 chansons courtes, petits sprints émotifs habillés de pudeur - Didier Varrod / France Inter

C'est véritablement un petit enchantement dont on aurait tort de se priver - Christophe Conte / France Musique

L’interprétation est lumineuse, d’une justesse à couper le souffle - Virginie Marze / RCF